Comment choisir un traceur GPS vélo ? marie 29/04/2022

Comment choisir un traceur GPS vélo ?

Avec plus de 2 millions de vélos volés chaque année dans le monde, les traceurs GPS vélo font de plus en plus d’adeptes et, de plus en plus de produits voient le jour sur les grandes plateformes de ventes en ligne.
Mais comment faire le tri entre tous ces produits innovants et comment choisir la balise GPS vélo qui vous correspondra le mieux ? Suivez le guide pour bien choisir votre traceur GPS vélo.

1. La fiabilité et la précision de la géolocalisation

Un traceur GPS qui géolocalise votre vélo à quelques centimètres près : voilà un critère déterminant ! Cela dépendre de plusieurs facteurs comme la qualité de l’antenne GPS installée dans le traceur ou le choix du réseau de communication du produit. A moins d’être ingénieur, vous ne pourrez pas jauger la qualité de l’antenne GPS d’un seul coup d’œil. Pour le réseau, cela sera beaucoup plus facile car la couverture de votre balise gps vélo va dépendre du système de communication.  Un critère de choix d’un traceur GPS à évaluer sérieusement selon votre mode d’utilisation du vélo et surtout votre style de vie.

Sans partir dans des explications trop complexes, aujourd’hui, il ressort deux grands systèmes de communication pour les traceurs GPS LORA et SIGFOX  :

Le réseau LORA qui utilise des longues fréquences et se sert des nombreux produits intégrant cette techno comme antennes relais. En effet, la majeure partie des IOT (capteurs diverses, ordinateurs) utilisent cette technologie aujourd’hui car cela leur permet de communiquer à faible distance tout en faisant une économie d’énergie important.

Le système LORA bénéficie d’une très bonne couverture dans les grandes villes. Logique, puisqu’il y a plus de produits connectés et donc, plus d’antennes pour calculer la position. Et c’est là toute la limite du LORA. Une fois en campagne, en forêt ou dans des endroits plus isolés, les « antennes » se font plus rares… Du coup, ce critère est à prendre en compte si vous vous déplacez plus souvent dans des zones rurales, retirées et isolées. Autre désavantage du système LORA c’est que de plus en plus d’opérateurs abandonnent cette technologie qui à vocation à disparaitre. Bouygues a récemment annoncé un arrêt du LORA sur ses réseaux à partir de 2025.

2. La Discrétion

Soyons clairs, si un traceur est fait pour surveiller votre vélo, il serait dommage qu’il puisse être remarqué au moindre coup d’oeil, pire même être retiré du vélo en un coup de clé ou un coup de pied.
Le design du traceur GPS que vous aurez à choisir sera donc capital pour confirmer votre achat !

Choisissez un traceur GPS vélo discret Hoot Bike ! Dissimulé dans la fourche, ou sous forme de traceur porte bidon, les trackers gps vélo Hoot sont inviolables et sécurisés !

3. Les fonctions

Détection de mouvements, détection de chutes, alertes, alarmes, partage de position, contacts directs avec les autorités, bouton SOS… Les traceurs GPS se sont enrichis à force des années et de la compréhension des besoins utilisateurs. Il s’agira ici de comprendre votre besoin à vous pour faire le bon choix. De la simple fonction détection de mouvement et suivi à un traceur GPS sécurité comme le Hoot 800, il en va de comprendre ce que vous en attendez. Les fonctions de partage de position et les boutons SOS présentent sur la balise gps hoot bike informant les proches d’un accident ou d’une chute peuvent s’avérer très précieuses pour des utilisateurs roulant seuls, dans des lieux isolés ou pour des usagers quotidiens qui ne jouiraient pas d’un réseau de pistes cyclades et se mèleraient chaque jour à la circulation.

4. L’autonomie

Un traceur GPS vélo est conçu pour se faire oublier, et donc le problème c’est qu’avec une autonomie trop faible, on rechignera à le recharger tous les jours et, le risque c’est d’avoir un traceur sans batterie le jour où .. Voilà pourquoi le critère de l’autonomie et de la gestion de la batterie est primordial dans son utilisation. On privilégiera donc un traceur GPS avec une capacité minimum d’1 mois et surtout une fonction alerte en cas de batterie faible pour pouvoir le recharger avant qu’il ne soit à l’arrêt complet !

5. Le prix

Bien que l’investissement puisse parfois paraitre élevé pour accéder à un bon traceur GPS (c’est-à-dire qui répond à tous les critères que nous venons de parcourir), rapporté à l’investissement de votre vélo et d’un futur investissement si vous vous le faisiez voler, le prix peut tout de suite prendre une dimension inverse.

Ces 5 critères ne sont bien évidemment pas exhaustifs et chacun pourra également se faire son propre avis selon ses besoins. La facilité d’utilisation ou d’installation sont des critères tout aussi importants qui pourront déterminer le choix de votre traceur GPS. Alors convaincu ? Découvrez les traceurs GPS HOOT BIKE.